Bactéries, virus, levures… tous ces micro-organismes se retrouvent en grand nombre dans la bouche. Heureusement, beaucoup de souches bactériennes sont inoffensives. Pourtant, quelques agents pathogènes peuvent déséquilibrer la flore buccale et favoriser la prolifération de bactéries qui peuvent, à leur tour, entraîner des infections dentaires ou des maladies gingivales.

Il peut se passer des mois, voire des années, avant qu’une infection dentaire se réveille et provoque des douleurs intenses. Mais le pire dans tout cela, c’est qu’une infection sournoise et indolore, donc non détectable sur le moment, peut plus tard engendrer de graves problèmes de santé. Pour cette raison, il est recommandé de consulter son dentiste avant qu’une douleur ne se transforme en urgence dentaire.

Les diverses conséquences d’une infection dentaire

Les infections bucco-dentaires sont des facteurs importants de maladies dentaires, dont voici les principales manifestations…

La gingivite : inflammation de la gencive

La gingivite est une maladie gingivale inflammatoire chronique très fréquente, qui est présente chez 60 % à 80 % des patients. La plaque dentaire est à l’origine de cette infection. La gingivite est également favorisée par certains facteurs tels que l’usage du tabac, mais aussi par la prise de médicaments ou par le stress.

La parodontite : la version aggravée de la gingivite

La gingivite se manifeste principalement par un gonflement, une rougeur et des saignements de la gencive. Cette condition est la plupart du temps due à un contrôle inadéquat de la plaque dentaire, qui s’insinue alors en profondeur entre la dent et la gencive. La plaque dentaire crée une pseudo-poche dans laquelle prolifèrent les bactéries pathogènes qui peuvent causer une parodontite.

Les maladies parodontales sont à surveiller très étroitement par le dentiste, car elles peuvent aboutir à la destruction des tissus de soutien de la dent, des ligaments et de l’os alvéolaire, et à terme, mener à la perte de la dent. L’extraction dentaire est alors la seule solution.

Les symptômes ne sont pas forcément visibles ou source de douleur pour le patient. Seul un contrôle du dentiste peut permettre de détecter certaines pathologies bucco-dentaires. Il est donc conseillé de consulter son dentiste régulièrement.

Des gencives qui saignent spontanément au brossage, une mauvaise haleine, un déplacement ou des mobilités dentaires : tous ces signes signalent la possibilité d’une parodontite. Nous vous suggérons alors de prendre rapidement rendez-vous chez un dentiste de confiance, avant que le problème ne devienne irréversible.

Les caries : à soigner sans attendre pour éviter les conséquences

La carie est une maladie infectieuse dentaire qui est parfois due à un mauvais brossage des dents, ou encore à une surconsommation de sucres favorisant la prolifération des bactéries carieuses (surtout des streptocoques et des lactobacilles). La sensibilité au chaud, au froid et aux aliments sucrés est souvent le premier signal d’alerte.

La seule prévention efficace est d’adopter une hygiène dentaire minutieuse avec l’utilisation d’un dentifrice fluoré, une brosse à dents adaptée et de la soie dentaire. Il est également conseillé de consulter l’hygiéniste dentaire, qui vous expliquera les bonnes pratiques du brossage de dents.

Attention, une carie non soignée peut entraîner une dévitalisation de la dent, voire son extraction, si les surplus de tissus sont détruits et si la dentine est atteinte. Pour un traitement efficace des caries, faites appel à un professionnel de la santé bucco-dentaire.

L’infection autour d’une dent de sagesse

Une dent de sagesse incluse peut rapidement devenir la source d’une infection dentaire. Dans ce cas, l’infection se situe autour de la couronne dentaire (péricoronarite). Cette infection se traduit parfois par une mauvaise haleine (halitose), de la douleur, de la purulence ou de la difficulté à ouvrir et/ou à fermer la bouche.

Un traitement sous antibiotiques pendant 6 à 8 jours est alors parfois nécessaire pour stopper l’infection bactérienne avant toute intervention du chirurgien-dentiste. Si cela s’avère nécessaire, le praticien pourra ensuite extraire la dent dans les jours qui suivront.

Si un abcès est présent et que la douleur est insoutenable, le dentiste choisira peut-être de drainer la lésion.

L’abcès dentaire : douleur vive et fièvre

En cas de carie profonde, les bactéries peuvent s’infiltrer jusqu’au niveau de la racine et provoquer un abcès. Les principaux symptômes de l’abcès dentaire sont :

  • Une douleur forte et intense,
  • Un saignement et un gonflement de la gencive ou du visage,
  • Une mauvaise haleine,
  • Des maux de tête et une montée de fièvre,
  • Des ganglions sensibles et/ou indurés,
  • Une purulence qui s’écoule de la base de la dent.

Mais attention, car les bactéries ne limitent pas leur action qu’aux dents! Elles peuvent passer dans le sang via la pulpe dentaire et engendrer des maladies beaucoup plus graves, notamment au niveau du cœur avec une endocardite (inflammation de la partie interne du cœur).

Surveillez vos dents et soignez-les pour prévenir les conséquences d’une infection dentaire

Il est donc clair qu’une dent mal soignée ou une infection gingivale engendreront des complications pour la santé, telles que :

  • Des maladies cardiovasculaires,
  • Des affections respiratoires, telles que des rhumes, sinusites, rhinites…
  • Des abcès,
  • Des infections au niveau des dents voisines,
  • Des atteintes au niveau du fonctionnement rénal, etc.

Le foyer d’infection dentaire facilite le passage des bactéries dans le sang et ces bactéries peuvent se fixer sur les organes vitaux tels que le cœur, le cerveau, les poumons, les articulations ou les reins.

Que faire contre une infection bucco-dentaire?

Si vous souffrez d’une infection dentaire, il est primordial que vous consultiez un professionnel de la santé bucco-dentaire afin de déterminer la marche à suivre aussi rapidement que possible. Les complications qui peuvent se développer suite à une infection non traitée ne sont pas à prendre à la légère.

La prise d’antibiotiques est une solution efficace ponctuelle. Parfois, l’intervention du chirurgien-dentiste est requise, qu’il s’agisse d’un détartrage sous-gingival, d’un drainage, du traitement d’une carie ou d’une extraction dentaire. La chirurgie permet de soigner de manière pratique certaines pathologies dentaires, mais une extraction de la dent est parfois inévitable.

Pour prévenir les conséquences liées aux infections dentaires, consultez la Clinique Dentaire 1935

Un foyer infectieux dentaire ou une carie sont des sources de bactéries toxiques non seulement pour la bouche, mais aussi pour tout l’organisme via la circulation sanguine. Ces bactéries peuvent entraîner des maladies cardiovasculaires, des sinusites, des abcès et des infections qui peuvent affecter les dents voisines.

Votre dentiste peut découvrir la présence de toutes ces infections par un examen complet de la bouche, alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous. Nos secrétaires vous accueilleront avec le sourire.

 

Articles recommandés